TOUS LES ALIMENTS

Asperges
IGP Sables des Landes

Avocat
Variété HAAS

Bœuf
– Mention VBF
– Mention 100% muscle.
– Demander si c’est de la génisse, du bœuf ou vache (réformée)
– AOC Charolais
– Races à viande : Angus, Limousine, Blonde d’Aquitaine, Rouge des Près, Gasconne, Salers, Aubrac
– Meilleures parties : rumsteck, araignée, bavette, onglet, faux-filet, filet (et tournedos)

Calissons
Mention Calissons d’Aix indique qu’ils viennent de France

Camembert
– AOP De Normandie.
– A ne pas confondre avec la mention Fabriqué en Normandie qui ne garantit pas l’origine du lait et la méthode de fabrication.

Comté
La croûte ne doit pas être orange

Cochon
Mention VPF

Charcuterie
– AOP Corse
– Privilégier sans conservateur et sans intrants

Chocolat
La pâte de Cacao doit apparaître en premier dans la liste des ingrédients.

Confiture
Privilégier avec minimum 50% de fruits

Coquilles St Jacques
– Variété Pecten Maximus.
– Origine Atlantique Nord Est (sinon c’est du pétoncle).
– Vérifier la mention sans eau ajoutée.

Clémentines :
– IGP Corse (sans gaz d’éthylène pour les passer à l’orange).
– La présence de feuilles indique qu’il n’y a pas de gaz utilisés.

Crevettes
– Variété Penaus Monodon.
– Origine Madagascar
– Label Rouge.

Échalote
Mention Traditionnelle.

Escargots
Variété Helix Aspera

Foie Gras
– IGP : du Sud Ouest
– Label Rouge.
– Privilégier les mentions avec morceaux ou entier

Féta
– AOP Feta avec du lait de brebis.
– A ne pas confondre avec les autres Feta type dés de avec du lait de chèvre.

Figue :
Variété Solliès

Fraises :
– IGP Nîmes
– IGP Périgord
– Label Rouge.
– Variétés F1 (OGM) : Sanga Sengana, Elan, Karan, LoranFlorika, Rebecka, Sara, Spadecka.

Glaces
– La plupart des glaces sont faites à base de poudre type Mec3, Fabri, Pregel.
Glace artisanale signifie réalisée par un artisan

Herbes de Provence
– Peuvent venir de partout, pas d’IGP
– Label Rouge garantit l’origine française

Huile d’olive
– Privilégier les mentions mono-variétale, vierge extra
– AOC Nyons
– AOC Aix en Provence
– AOC Haute Provence
– AOC Provence
– AOC Nice
– AOC Corse
– AOC Nîmes

Huîtres
– IGP Marenne Oléron
– Label Rouge Fines de Claires Vertes
– Label Rouge Pousse de Claire.
– Privilégier les huîtres diploïdes élevées en mer

Jambon
– Mention Supérieur garanti qu’il n’y pas d’eau ajouté
– Mention A l’ancienne ou Prince de Paris signifie une qualité gustative supérieure.
– Mention Jambon d’Aoste est l’AOP Aoste
– Mention Jambon Aoste est trompeur (n’est pas l’AOP)

Jus
– Mention Pur jus signifie une qualité gustative
– Mention Concentré signifie du pur jus + de l’eau
– Mention Nectar signifie du concentré + du sucre + de l’acidifiant

Kiwis :
– IGP Adour.
– Label Rouge Hayward

Melon :
– IGP Quercy
– IGP Guadeloupe
– IGP Haut Poitou.
– Label Rouge

Miel 
– Mention Miel de fleurs signifie plusieurs miels mélangés (impossible en AB).
– Label AB signifique sans insecticides avec ruches composées de bois brut et un périmètre de 3 km de plantes sans pesticides tout autour des ruches.
– Demander s’il est cru ou pasteurisé.Chauffé ou non.
– AOP Mele di Corsica.
– AOP Miel de sapins des Vosges.

Moules
– AOP Bouchot Mont Saint Michel
– STG Bouchot

Moutarde de Dijon
IGP Bourgogne

Mozzarella
– AOP Di Buffala Campana avec logo vert et rouge
– La Mozzarella est composée de lait de bufflone (pas de lait de vache).
– S’il y a présence d’une Jointure en croix, celle-ci est artisanale. Une jointure linéaire indique un procédé mécanique.

Oeufs
– Code 0 = Bio
– Code 1 = Plein Air.
– Mention œufs fermiers signifiue une production jusque 6000 poules max.

Olives Noires
– Mentions au cul sec, à la grecque ou au naturel signifie qu’il n’y pas de traitements après récolte (oxydation pour les rendre lisse et non fripées).
– Privilégier les olives de Kalamata et amères

Ossau Iraty
La version fermière se reconnaît avec un tête de face sur la meule (une tête de profil indique un fromage laitier).

Pain
– La plupart des pains sont réalisés avec des mix prêts à l’emploi, des additifs et conservateurs ajoutés.
– Privilégier la Tradition avec un temps de repos long et le pain au levain en général

Parmesan 
– AOP Parmegianno Reggiano.
– A ne pas confondre avec du Grana Padano (AOP), du Pecorino, du Romano ou de l’Asiago AOP)

Pâtes
Privilégier la mention moule en bronze, qualité supérieure ou aux oeufs.

Poivre
– Gros grains uniquement
– Variétés noir, vert ou rouge. Le gris n’existe pas.

Pomme :
– IGP Savoie ou Limousin

Poire :
– IGP Savoie

Poulet
Privilégier la mention Plein air avec 120 jours de ponte ( contre 40 jours industriel)

Raclette
IGP Raclette de Savoie

Raisin :
– AOC Muscat du Ventoux
– AOC Chasselas de Moissac

Sainte-Maure
AOP sainte-maure-de-touraine pour le « vrai ».

Saumon Fumé
Label Rouge

Sel
Les sels spéciaux roses, noirs… ne sont pas plus iodés et contiennent plus d’aluminium.

Thé :
Demander feuilles entières ou feuilles brisées. 

Tomates Coeur de Boeuf :
L’originale est en forme de coeur avec une pointe vers le bas. La variété hybride se repère avec des plis et une pointe à l’intérieur

Thon
S’il est rouge, variété albacore

Veau
IGP Rosé des Pyrénées

Les différents labels bio et leurs prix 

Détails des différents labels BIO

Label Européen AB
C’est le label officiel. Il a été créé en 1985, mais en 2009, l’état l’harmonise avec les autres labels européens. En fait d’harmonisation, il est tout simplement allégé, et devient un label moins exigeant, avec un cahier des charges plus léger qu’auparavant.

  • L’utilisation d’intrant de synthèse est possible uniquement si aucun intrant naturel n’est disponible sur le marché
  • Les produits transformés doivent contenir 95% de produits biologiques (donc 5% possiblement conventionnels…)
  • Les OGM sont autorisés à hauteur de 0.9% en cas de contamination venant de l’extérieur
  • L’élevage est autorisé sur une ferme qui n’est pas totalement en agriculture biologique
  • Contrôle effectué par les organismes certificateurs (Ecocert, Véritas, qualité France…)

Label Bio Cohérence
En 2010, après que l’Etat eut allégé le label officiel, des agriculteurs en bio ont créés leur propre label, en utilisant l’ancienne charte AB, et en l’améliorant un peu.

  • L’utilisation d’intrant de synthèse est possible si aucun intrant naturel n’est disponible sur le marché
  • Les produits transformés doivent êtres 100% bios, dont 50% minimum Bio cohérence
  • OGM interdits
  • La taille des élevages est limitée
  • Nourrissement 100% bio
  • L’élevage est autorisé sur une ferme qui n’est pas totalement en agriculture biologique
  • Contrôle effectué par les organismes certificateurs (Ecocert, Véritas, qualité France…), plus un autodiagnostic à produire tous les ans

Label Nature et Progrès

C’est historiquement un des premiers labels d’agriculture biologique, créé en 1972, avec une revue créée en 1964. Ce label est très clairement orienté vers une agriculture à taille humaine, respectueuse de l’environnement et de l’homme. Il est beaucoup plus strict que la réglementation officielle.

  • L’utilisation d’intrants de synthèse est interdit.
  • Emplacements au maximum sur zones sauvages, naturelles et biologiques
  • Les produits transformés doivent être 100% bios
  • La taille des élevages est fortement limitée
  • Vente directe recommandée
  • Contrôle effectué par des agriculteurs certifiés et des consommateurs (les COMAC)

Label DEMETER

Créé en 1928, c’est le plus ancien label en agriculture. Il impose un cahier des charges très strict et en lien très fort avec la nature, avec la bio dynamie. Par exemple pour les ruches :

  • Apport extérieur de cires très limitée (construction 100% naturelle par les abeilles)
  • Nourrissement limité en cas d’urgence
  • Les zones de culture biodynamique, de culture biologique et les zones de flore spontanée sont à privilégier
  • La ruche doit – à l’exception des éléments de fixation, de la couverture du toit et des grilles – être entièrementconstruite en matériaux naturels comme par exemple le bois, la paille ou la terre glaise.
  • L’élevage artificiel de reines (greffage, etc…) est interdit
  • Le complément d’alimentation pour la mise en hivernage doit contenir une quantité minimum de miel (le miel doit représenter au moins 5% du poids)
  • Contrôle effectué par les organismes certificateurs (Ecocert, Véritas, qualité France…), plus une commission indépendante tous les ans

Label Agriculture Raisonée ou Haute Valeur Environnementale

L’agriculture raisonnée a été créée en 1993 par la FNSEA, en réaction à l’agriculture biologique qui s’est étendue durant cette période. Le cahier des charges est très simple : l’agriculteur doit respecter la loi… Comme toutes les exploitations conventionnelles… C’est une véritable imposture qui a été créée de toute pièce pour donner l’illusion d’un label de qualité.

  • Aucune limitation de pesticides
  • Aucune limitation concernant les OGM
  • Certification donnée pour 5 ans, avec un contrôle oral, visuel et documentaire

Source : http://www.mathieua.fr/blog/les-labels-biologiques/#sthash.YQXK9OJL.dpuf

Le bio c’est trop cher pour les agriculteurs.

Label AB
350 à 800€ max par an avec un crédit d’impôts (jusque 4000€ par an), une aide à la conversion et une aide au maintien + des aides régionales.

Label BioCohérence
460 à 920€ par an + 0,1% du CA par an

Label Nature et Progrès
285€ une fois + 0,3% du CA par an

Label Demeter
170€ 1ère année puis 100€ à 1400€ / an (en fonction du CA)

Label Haute Valeur Environnementale (ou anciennement Agriculture Raisonnée)
3 niveaux différents gratuits de certification.

Fabrication fermière, artisanale, laitière, traditionnelle…

Fabrication artisanale
– Fabriqué par un artisan disposant d’un CAP au minimum.
– Aucune incidence sur le goût.

Fabrication Traditionnelle ou A l’ancienne
Pas d’additifs et bien souvent la recette originale.

Fromage Fermier
– Uniquement fabriqué avec le lait de la ferme
– A privilégier avec du lait cru

Fromage Laitier
Fabriqué avec le lait de plusieurs fermes sans indication géographique.